Meilleures ventes

Saint Emilion

Déjà vus

Château du Paradis 1962

Nouveau

Grand Cru Saint Emilion

Plus de détails

1 Article

Attention : dernières pièces disponibles !

120,00 €

Paiement sécurisé
Paiement sécurisé

Fiche technique

AppellationSaint-Emilion
NiveauHaut épaule
Millésime1962
CouleurRouge
Format75cl
EtiquetteMarquée
TVA récupérablenon

En savoir plus

Au commencement, il y avait l’eau, la vigne, et le vin…

C’est l’histoire d’un paradis, né sur les rives de la Dordogne, sur la commune de Vignonet, petit village situé prés de Saint-Emilion, au carrefour des routes empruntées par les pèlerins de Saint-Jacques de Compostelle. La croix plantée au bord du chemin qui y mène, symbolise bien son emplacement. Un repère pour les pèlerins qui y trouvaient sans doute là, le gîte et le souper avant de repartir, par la route du Milieu, vers leur destination finale.

Propriété de la famille Bardet au siècle dernier, puis perdue au fil des successions, celle-ci la reprend en 2013.

L’histoire de la famille Bardet commence, elle, au XVIIIème siècle, à Vignonet : Monsieur Seigneriau est gabarier, négociant en vin et céréales. Seul maître à bord de sa gabare chargée de précieux tonneaux de vin, il sillonne la Garonne, la Dordogne et la Gironde attendant le chargement de barriques près des vignes et leur déchargement dans les ports. Vignonet devient très vite l’accès privilégié du commerce vinicole et passage incontournable vers le port de Bordeaux et l’étranger. Voyant son commerce maritime prospérer, la famille choisit d’investir dans les vignes.

Mais l’arrivée du chemin de fer dans la région dès la fin du XIXème siècle bouleverse le commerce fluvial et anéantit le métier de gabarier. La famille se tourne alors vers sa passion : la culture de la vigne.

Jeanne, l’une des filles épouse Jean Roy, propriétaire agriculteur à Saint-Emilion. Dans les années 1920, leur fille Marthe-Marguerite épouse Henri-Gabriel Bardet, courtier en vin et créateur du Château du Val d’Or, au lieu dit la Cale à Vignonet. Avec la complicité de leur fils unique, Roger, ils font l’acquisition de nouvelles terres à la fin des années 1960, dont Le Château Pontet-Fumet.

Roger Bardet, transmet à son tour, à son fils ainé, Philippe, les valeurs du travail, de la passion de la vigne et le respect du terroir. En 2008, ils acquièrent Château Franc le Maine, le troisième château Saint-Emilion Grand Cru de la famille. La passion familiale se perpétue. Paul-Arthur et Thibault Bardet les fils de Philippe, achètent en 2013, Château du Paradis. A eux deux, ils incarnent la relève, la nouvelle génération des Vignobles Bardet, celle d’un paradis retrouvé.

Avis

No customer comments for the moment.

Donnez votre avis

Château du Paradis 1962

Château du Paradis 1962

Grand Cru Saint Emilion

Donnez votre avis

30 autres produits dans la même catégorie :